Voyage

Trek de trois jours de Kalaw à Inle

kalaw

Notre bus pour Kalaw est sensé arriver à 7h00, pas de bol on arrive dans la ville à 3h30 ! Youpi

On cherche donc un endroit où dormir en pleine nuit, on trouve un hôtel pas trop cher, on se glisse en jogging, veste et écharpe dans nos lits gelés et humides !! On est tellement fatigués qu’on arrive à s’endormir en 3 secondes. On est venus à Kalaw pour faire un trek de 3 jours d’ici jusqu’au lac Inle. On pensait jusqu’à notre réveil commencer le trek le lendemain de notre arrivée ici pour se reposer un peu et ne pas enchainer directement après notre bus de nuit mais… On se motive finalement après s’être réveillés à 8h00 et prendre un bon petit déjeuner. On laisse nos gros sacs à dos à l’hôtel qui se chargera de les transporter jusqu’à la ville d’arrivée de notre trek. On prépare deux petits sacs avec juste le nécessaire pour ces trois prochains jours : brosses à dent, dentifrice, affaires chaudes pour le soir et culottes ! On voyage légers… Tellement légers qu’on en a oublié notre crème solaire.

9h30 : C’est parti ! On retrouve notre groupe pour ce trek, Céline (française), Alex (allemand), Murielle (réunionnaise qui vit maintenant à Tahiti – parce qu’un jour en voyant un panneau publicitaire Tahiti douche en ville elle sait dit « ok pourquoi pas aller vivre là bas ? » -) et Agata et Kriztof (polonais)

On marche toute la matinée sur des petits chemins entre rizières et montagnes, on fait connaissance avec le groupe et surtout avec Eddy qui sera notre guide pour ces trois jours. On a beaucoup de chance, Eddy est génial ! C’est un birman de 65 ans, en pleine forme il nous balade tranquillement et nous explique beaucoup de choses. Que ce soit sur l’histoire du pays, les conflits passés et actuels, les différentes plantes que l’on rencontre sur le chemin etc… Sur la route on croise un deuxième groupe de marcheurs, ce groupe ci marche vraiment beaucoup trop vite, leur guide trace devant eux sans prendre la peine de leur parler ! On est tombé sur le bon 🙂

Ce premier midi nous nous arrêtons manger dans un monastère, le cuisinier (qui nous suit en moto pendant les trois jours et qui nous prépare de délicieux petits plats) nous a préparé des vermicelles avec des petits légumes et une bonne soupe de légumes. On remplie nos bouteilles vident dans les bidons d’eau du monastère (oui oui ce détail a son importance pour la suite de l’histoire…)

dav

On se repose pendant une petite heure, quelques uns au soleil d’autres siestent dans le monastère. On repart à 15h00 en pleine forme pour nos 3h de marche restantes avant d’arriver dans le petit village Pa O (ethnie birmane) où l’on dormira. On passe notre après midi à grimper dans des forets puis entre des champs remplis de piments, évidemment on ne résiste pas à l’idée d’en gouter… Ouille CA ARRACHE !

thumb_img_0211_1024

18h00 arrivés à Ryank Su on découvre la petite maison traditionnelle où l’on passera la nuit tous ensemble. Maison en bambou sur pilotis. Pour se réchauffer on allume un feu dans la maison (évidemment ne pensez pas qu’il y a un conduit d’aération. On pourrait presque s’étouffer là dedans !) et au moment de se coucher on ramène les buffles sous la maison pour nous procurer un peu de chaleur.

On passe une superbe soirée tous ensemble, Eddy nous chante quelques chansons d’amour, nous parle de sa famille et surtout de sa femme (les birmans sont vraiment très romantiques !) On se régale avec les plats que nous à préparé notre cuisto perso et on rit beaucoup tous ensemble ! Sauf Axel qui participera à la soirée depuis son matelas… Le pauvre ne se sent pas bien depuis que nous sommes dans le village. Il pense que c’est l’eau qu’il a bue au monastère. Aie… Pour le moment nous deux ça va, espérons que ça dure.

Après une nuit fraiche, réveil à 6h30, lever du soleil, petit déjeuner à 7h00, thé, crêpes, fruits. On passe dans le village avec Murielle et Céline pour trouver une dame qui voudra bien nous appliquer du Tanaka (oui vous savez, le maquillage dont on vous a déjà parlé dans l’article de Yangon) Après notre petit moment beauté nous voilà partis pour notre deuxième journée de marche.

IMG_20170216_011118.jpg

Alex est amené directement en moto là ou l’on déjeunera ce midi, le pauvre il ne se sent pas mieux. Dans la matinée c’est au tour de Charly d’avoir des maux de ventre… On va tous y passer un par un ? On marche tranquillement, aujourd’hui pas de gros dénivelé mais un soleil de plomb. (Heureusement qu’on a notre Tanaka sur le visage et que Céline a fait tourner sa crème solaire !) à 13h00 on se pose dans une maison au cœur d’un village pour manger, on retrouve donc Axel qui commence à aller mieux. Charly ne mangera rien il n’est pas en forme… On repart ensuite pour 3 bonnes heures de marche, on passera par une petite rivière bien fraiche pour se baigner (du moins les plus courageux) Charly hésite puis se lance, ça lui fera du bien puisqu’en reprenant la route il se sent beaucoup mieux et c’est à mon tour d’avoir un gros mal de ventre, décidément !!! On ne saura pas si ça vient réellement de l’eau qu’on à bu au monastère mais les deux polonais qui eux n’en n’on pas bu se sentent bien… En même temps ils sont robustes les polonais !

Avant de rejoindre le monastère où nous passerons la nuit, nous nous arrêtons dans un petit bar pour se désaltérer autour d’une guitare, Eddy puis Céline nous chantent quelques chansons tout en jouant de la guitare. Encore un très bon moment tous ensemble.

La nuit ne nous aura pas attendues, le soleil est couché depuis un petit moment quand nous arrivons au monastère. Eddy nous fait une petite visite rapide, on se « douche » avant le diner. Comme le premier soir dans le village, ici la douche c’est un gros bac d’eau gelée avec une petite gamelle en acier pour se rincer ! Vous imaginez donc que c’est rapide, un coup sur les jambes un coup sur les bras, un coup sur le visage BASTA ! Les soirées et nuits sont très fraiches ici. On s’habille avec toute nos couches pour aller s’endormir après un délicieux diner.

Pour notre troisième journée on traverse de beaux petits villages, on tombe sur des hommes qui fabriquent des paniers en bambou dans la rue, puis sur une école avec des enfants adorables avec qui on a joué pendant une bonne demie heure.

IMG_20170208_121433.jpg
Une jolie crotte fleurie

On arrive 4h00 plus tard dans un petit restaurant en bambou, on remercie ici le cuisto qui nous quitte puis Eddy embarque avec nous dans notre bateau pour traverser le Lac Inle et nous emmener récupérer nos gros sacs à dos. On lui fait tous un gros câlin, on a passé 3 jours fantastiques tous ensemble, il en a même les larmes aux yeux !

Quant à nous après avoir pris une bonne douche chaude dans notre hôtel (Oh que ça fait du bien !!) on se balade dans la ville, on passe par un marché puis on trouve de quoi manger avant d’aller dormir. Oui faut pas déconner il est déjà 20h30 on est FATIGUES !

thumb_img_0293_1024

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *