Voyage

L’enivrante Martinique

carte antille

Après avoir passé une semaine en Dominique on fait cap sur la Martinique, on commence a s’approprier le jargon et se débrouiller comme on peut pendant les navigations. Choquer l’écoute de grand voile pour ne pas aller trop à la gite, border le génois pour prendre le vent de près, larguer ou prendre un ris pour jouer avec la hauteur de la grand voile… Et oui de vrais moussaillons !

On vous présente un peu Gandalf : Un Gin Fizz plutôt docile de 1976 mesurant 37 pieds comprenant une cabine double à l’avant, le carré qu’on aperçoit sur la photo, un cockpit assez spacieux et une cabine « cercueil » à l’arrière. On passe nos nuits dans cette fameuse cabine arrière. Aux premiers abords je me dis qu’on va étouffer dans ce petit espace… Mais finalement tout se passera bien !

Parfois les navigations sont faciles et le soleil est au rendez-vous mais d’autres jours la mer est plus agitée et les grains nous font prendre de bonnes douches.

En Martinique on croise Fanny et Assina, des copines d’école de Charly, on passe une journée avec à grimper dans les gorges de la falaise dans le nord de l’ile, l’escapade est assez courte mais le lieu est plutôt sympa.

Puis on retrouve Clément, un copain de Charly qui est ici en famille pour une semaine. Destination phare du moment apparemment… ! On passe la journée ensemble. Matinée kayak jusqu’à la baignoire de Joséphine du côté du François qui se clôture par un (deux ou trois pour certains…) verre(s) de punch et des accras de morue dans l’eau.

JOSEPHINE

L’après midi c’est visite de la rhumerie Clément, les grands jardins pour commencer et la distillerie ensuite qui s’achève par une petite dégustation… Vous l’aurez compris, ici le rhum ne manque pas !

On vous passe les détails des apéros, coucher de soleil sur le voilier ou sur la plage sinon vous allez finir par nous prendre pour de vrais alcooliques…

On passe aussi beaucoup de temps sous l’eau avec masque et tuba pour admirer les grosses tortues à Anse d’Arlet.

Et puis de temps à autre on part chasser au harpon, la chasse est parfois compliquée mais au final il y a toujours de quoi manger pour le soir. J’avoue que je laisse les garçons faire quand le soleil n’est pas au rendez-vous… On pêche aussi depuis le bateau, voyez plutôt !

17951864_1879900855619016_8513562791629273817_n.jpg

A Saint Pierre on croise Mathieu, un copain de Seb (Le frère de Charly ! Vous suivez ?) avec qui on se fera une petite plongée en bouteille, l’endroit est peu profond, seulement 8 mètres mais il y a beaucoup de poissons et c’est un plaisir de refaire un peu de plongée après celles d’Asie. On finira la journée en grimpant sur le paddle de Mathieu, une première pour nous. Hé bah ce n’est pas si facile que ça !!! On est tombé une dizaine de fois en 5 minutes… Pour notre défense le paddle n’était pas assez gonflé !

image1 (1)

On se pose ensuite au mouillage du Marin quelques jours, Seb à des travaux à faire sur son bateau et nous on visite les alentours en stop. On passe par la plage de Cap Chevalier puis des Salines le lendemain. Deux plages au sable fin et à la mer bleue claire ! Une des plus belle rando de la Martinique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *