Non classé

Hoi An : La ville du sur-mesure

hoi-an

Arrivés à Hoi An, on suit Saïd, Guilaine et Izaac et on réserve un superbe hôtel avec piscine et lit ultra confortable (oui on avait envie d’un peu de confort ça va !).

mde

Du coup, petit tour dans la piscine by night histoire de prendre la température. Le soir on se retrouve pour aller manger dans un petit restaurant végétarien très bon (en face du café 43).

Le lendemain direction la vieille ville. C’est un endroit très charmant et paisible (peu de circulation, donc peu de klaxons) qui a conservé son authenticité de l’époque où la ville était un port marchand très important. La vieille ville est d’ailleurs classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO. On y retrouve des bâtiments jaunes et anciens à l’architecture typique mêlant des styles coloniaux français, des styles japonais et chinois.

Nous commençons donc par le monument phare de la ville… Ah non, on cherche désespérément un petit déjeuner abordable, et on fini par trouver la perle rare. Au milieu des marchands et au bord de la rive, un café nommé « le café des amis » avec une affiche de Brassens. Le propriétaire nous salue et commence à nous parler français. C’est peu cher, le proprio souriant et sympathique, la vue sur la rivière est splendide et pendant qu’on mange de délicieux pancakes banane on a le droit au répertoire de Brassens. Le pied !! Lui joue aux échecs chinois avec son ami pendant ce temps… !

dav

On reprend notre chemin et on tombe sur Said et Guilaine alors on les suit pour aller voir un spectacle traditionnel (oui on les suit souvent, mais ils sont souvent de bons conseils).

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ycA-LsT4QgM&w=560&h=315]

Le spectacle terminé on flâne un peu dans les nombreuses boutiques puis on va voir le pont japonais (un pont couvert à l’architecture typique construit dans les années 1600 !).

IMG_0297.jpg

On va ensuite profiter de la piscine avant de retourner faire quelques visites dans le centre historique. On visite une pagode, un musée des arts traditionnels. Les musées présentés ne sont pas exceptionnels et sont souvent dénués d’informations ce qui rend la visite un peu sommaire.

Le soir je craque et je me fais faire une paire de chaussure. Une des particularités de la ville est qu’elle regorge de boutiques et d’ateliers pour faire des vêtements sur mesure. La vendeuse me dit que ma paire sera prête le lendemain matin à 13 heures ! Et je recraque et m’achète un sac en cuir…

Le lendemain on finit les visites de la vieille ville et on fait les magasins. On décide ensuite d’aller à la plage. La mer est très agitée et on se prend une méchante vague alors qu’on était allongés sur le sable : toutes nos affaires sont trempées donc on se dit qu’on va peut-être rentrer.

Le soir Adeline craque à son tour pour une veste en cuir…

IMG_20161124_125749 (1).jpg

Dernier jour ici, on loue un scooter pour aller visiter les temples Cham de My Son. Ce site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et regroupe des temples dynastiques et des temples dédiés à Shiva, un dieu hindou. Les plus anciennes ruines datent du VIIe siècle. Elles ont été découvertes par un colonial français en 1889. Il fut l’un des rares à pouvoir apprécier le sanctuaire encore intact puisqu’il fut en grande partie détruit pendant la guerre du Vietnam par des bombardements américains. Le site porte d’ailleurs encore les cicatrices de ces attaques. On finit la visite par un petit spectacle.

On rentre en se dépêchant car 1. Il pleut des cordes 2. On est à 40 km de la ville 3. On veut pas rouler de nuit sur ces routes pas sûres et 4. On a un bus à 18h et il est déjà 15h30 ! Et là, on se rend compte que le scooter est complètement à plat. On roule jusqu’au seul garagiste du coin qui en profite pour nous en glisser une belle et nous arnaque complètement.

On rentre bien énervés (surtout moi) et trempés, à l’heure pour notre sleeping bus direction Dalat !

IMG_0334.jpg

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *