Non classé

Delta du Mekong : Can Tho

 

can-tho

Nous arrivons vers 22h à Can Tho, nous trouvons rapidement une guesthouse et le soir même on nous propose une virée en bateau sur les marchés flottant pour le lendemain. On préfère voir sur place. On se réveille à 5h pour visiter le plus gros marché flottant de la région.

Après avoir marchandé sévère, on embarque avec une petite dame qui parle quelques mots d’anglais : floating market, cheap for you, small boat only two. C’est parti !!!

Donc on se retrouve nous 3 sur ce petit bateau au levée du soleil. Arrivés sur le marché, c’est un peu décevant par rapport à l’idée qu’on s’en était fait. Ce sont des bateaux assez gros et non des pirogues, chargés à ras bord. Chaque bateau dresse en haut d’un mat le produit qu’il vend.

On s’arrête au bord d’un petit bateau au ras de l’eau pour prendre le petit dej : soupe de nouille. Une autre pirogue s’arrête à notre niveau pour nous proposer à boire. C’est assez singulier comme petit dej.

On continue la ballade jusqu’à une fabrication de nouilles artisanales.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=DJ8Om8aufaE&w=560&h=315]

On remonte à bord et la madame arrive à nous expliquer que si on veut prendre les petits canaux au retour c’est plus cher car plus long (alors qu’il nous reste 2h). Je sais qu’elle essaye de nous arnaquer mais elle sait qu’elle fait un peu ce qu’elle veut maintenant qu’on est sur son bateau. Après une dure négociation durant laquelle elle nous fait comprendre qu’elle a acheté un ananas pour nous et durant laquelle on lui dit qu’on a payé pour 3h de bateau, on fini par lâcher un billet. On ne le regrette pas car c’est vraiment sympa de passer dans ces mangroves, malgré une pollution très importante…

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=jRIEjFSe2ks&w=560&h=315]

Petit aparté sur la pollution au Vietnam : il y a vraiment un problème avec les déchets qui envahissent les paysages et rendent ce pays un peu moins beau que ce qu’il pourrait être. Cela vient d’une part du développement très rapide qui conduit les vietnamiens à acheter des produits emballés de plus en plus au détriment des produits naturels. (Chips, gâteaux sucrés en tout genre, soda…) Seulement ils ne sont pas éduqués à ne pas jeter leurs ordures dans la rue d’une part et d’autre part le pays manque cruellement d’infrastructure pour récolter et recycler les déchets. Ce qui fait qu’il est courant de voir les gens jeter leurs poubelles dans la rue ou dans le fleuve.

IMG_20161202_074728.jpg

En rentrant on se balade dans la ville en attendant l’arrivée de Said, Guilaine et Izaac. On mange avec eux dans un petit café excentré du quartier touristique mais très sympathique. Il y a plusieurs salles, avec des hamacs mais aussi une avec du sable fin, oui oui ! Mention spéciale au pancake Totoro. On remarque qu’ils font aussi du couchsurfing (dormir chez l’habitant gratuitement) et on se dit que c’est bien dommage qu’on n’ai pas vu ça avant !

Le soir il y a un gros concert organisé en plein air, on s’installe à une terrasse d’un restau pour manger tout en écoutant le concert.

Le lendemain on se fait une virée scooter tous ensemble pour aller voir les marchés flottants plus petits qu’on ne verra pas hélas. (on arrive trop tard…) On s’arrête prendre un petit déjeuner dans un genre de café pour ados. On commande des milkshake tous plus sucrés et chimiques les uns que les autres. Je commande une assiette de frite pensant que c’est une valeur sure. GRAVE ERREUR ! Les frittes sont saupoudrées de sucres et une grosse noisette de margarine pour les tremper dedans. Bon appétit !

IMG_0144.jpg

On décide ensuite de se perdre un peu dans les allées des canaux. On fini par aller voir un verger et déguster de délicieux fruits exotiques.

Le soir on se renseigne sur le trajet Can Tho – Phnom Penh (au Cambodge). Il n’y a qu’un bus par jour à 5h du matin. Donc on contacte le café couchsurfing, pour dormir chez eux, qui nous accepte avec plaisir. Sur place on fait des travaux manuels en décorant des bouteilles vides pour Noël, on se prend au jeu jusqu’à ce que je décide d’aller rendre le scooter.

Mais là, je ne trouve plus les clés dans ma poche, j’ai du les oublier sur le scooter… petit coup de panique, je sors les chercher dessus mais la GROS COUP DE PANIQUE, plus de scooter. On stress quelques secondes avant de se rendre compte que c’est un mec dans la rue qui l’a rangé dans un garage à côté pour faire de la place devant le café…OUF.

Après avoir rendu le scooter on part changer notre argent pour des dollars, car le visa cambodgien se paye en dollars uniquement, seulement on est samedi, les banques ferment tôt et sont déjà toutes fermées et demain elles seront fermées… Quelle organisation hein ? Finalement on tombe sur une bijouterie qui nous échange nos derniers Dong. Le soir on rentre au café et on se joint à un groupe de jeunes vietnamiens, qui se réunissent deux fois par semaine pour parler anglais. Au programme ce soir : échange par groupe autour de la thématique du cinéma. Nous sommes une bonne trentaine et on se retrouve chacun dans un groupe. Ça fait vraiment du bien de discuter avec la nouvelle génération, très ouverte et amicale ! On quitte le pays avec une dernière très bonne impression.

Le soir, on réaménage l’espace des clients pour y dormir (dans la même pièce que le chien malade qui a vomit 3 fois) et la gérante se lève à 4h30 pour nous appeler un taxi le lendemain.

dav

0 commentaire

  • Fanny poirot

    Bonjour,
    Je suis une amie d’Anaïs, c’est elle qui m’a parlé de votre blog.
    Je pars au Vietnam mi novembre et j’aimerais savoir où se trouve le café qui fait couchsurfing aussi ? Et si tu as d’autres bon plan je suis preneuse aussi.
    En tout cas votre blog est très bien fait et c’est un plaisir de vous lire.
    Bonne continuation.
    Fanny

  • drouot marie claude

    sans doute un peu paresseuse, je me contente de vous lire, émerveillée par vos multiples rencontres de la vraie vie locale,connaissez vous le nom des jolis fruits locaux dont celui qui semble rouge foncé? gros bisous mcd

    • etdemainovo

      Coucou ! Je ne sais pas si tu parles des fruits déjà cueillis (plutôt roses), qui sont les fruits du dragon (très jolis, très colorés mais pas très sucrés… Du moins pour ceux qu’on a gouté jusqu’ici !) Sinon sur la première photo de fruits (plutôt rouges) tu peux voir un cacaotier !

  • Anne Drouot

    Coucou, formidable tout cela et toujours aussi passionnant! Même les petits aléas du quotidien! Je vous suis avec toujours autant de plaisir et d’intérêt! Gros bisous Annette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *