Voyage

De Mandalay à Hsipaw en train

mdl.jpg

Nous arrivons dans la soirée dans notre hôtel, avec un accueil impeccable. (Pas comme l’orthographe du prénom Adeline qui trône dans le hall d’entrée !) Ils nous offrent un petit jus de fruit et nous conduisent dans notre chambre. Un membre du personnel part en pharmacie m’acheter des médicaments et des patchs au baume du tigre pour mon mal de tête.

Dans la chambre c’est trop cool on a des snacks offerts et des brosses à dent de marque avec du bon dentifrice (Colgate s’il vous plait) pour une fois.

Le lendemain en quittant l’hôtel la réceptionniste nous tend une note supplémentaire. Qu’est ce donc ? Ah… Bah les brosses à dents, le dentifrice Colgate et les Snacks ! C’était trop beau pour être vrai !!! Quelle erreur de débutants…

On quitte l’hôtel pour aller réserver notre billet de train. En première classe s’il vous plait. Un mec nous aide à nous faire comprendre à la gare et à trouver une consigne à bagages. Il est gentil ce monsieur aux dents rouges ! Oui mais en fait c’est pour nous vendre ses services de taxi. On se sent un peu obligés d’accepter et après négociations on part avec lui à sa voiture, qui est en fait une moto qui n’a plus d’âge, plus de carénage… ET MERDE. On part quand même avec lui à trois sur la moto parce qu’on est trop gentils. On visite un temple en haut de la colline de Mandalay, qui nous offre une belle vue sur toute la ville. On constate à quel point la pollution est présente dans les grandes villes ici, un genre de voile gris flotte au dessus de la ville… Ensuite on va visiter la pagode Kuthodaw, réputée pour abriter le plus grand livre du monde. Il s’agit en réalité de 729 stèles sur lesquelles sont gravées les histoires de Buddha.

img_0053

Pas de livre géant avec des pages de 7 mètres de haut donc… On reprend la route à bord de notre bolide et notre chauffeur nous dépose en ville pour voir une fabrique de feuilles d’or. Ça semble assez physique et ingrat comme boulot dans la mesure où cela consiste à marteler un bout d’or toute la journée.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=k4GlZ5X6vwU&w=560&h=315]

On se pose ensuite dans un café pour échapper à la pollution et aux bruits de la ville. Le soir nous allons voir un spectacle : Les Moustaches Brothers. C’est une troupe de comédiens rendue célèbre par leurs spectacles satiriques contre le gouvernement. L’un des frères, décédé depuis, a même passé 7 ans emprisonné. Le spectacle est d’ailleurs uniquement joué pour les étrangers dans le garage de la famille puisqu’ils n’ont plus le droit de se donner en spectacle devant les birmans.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=xpEUD4RCsuA&w=560&h=315]

Le soir nous rentrons dans notre hôtel… Ah bah non, on ne prend pas d’hôtel car le train qu’on a réservé est à 4h du matin et Adeline à dit : « Ca ne sert à rien de payer 20€ pour dormir 3h dans une chambre » On dort donc dans la gare avec les locaux qui nous regardent avec des yeux ronds. Adeline prend même sa couverture de survie… !

img_0096
La 2nd classe

Le lendemain matin on arrive donc à l’heure sur le quai et on monte dans le train. Cette première classe nous paraît si confortable et si propice au dodo ! Arrivés à 8h00 à Pyin Oo Lwin, on s’y arrête pour passer la journée avant de repartir. Adeline dort à l’hôtel pendant que je vais visiter cette ancienne ville de colons Britannique, encore très bien conservée. Je rentre dans un monastère qui a une architecture typique de l’époque coloniale. Je ne peux malheureusement pas le visiter mais un des moines m’offre une banane en guise de bienvenue. Ensuite je m’arrête dans un café avec que des locaux. J’en commande un sans savoir qu’ici le café est servi avec beaucoup de mare. Après je retourne réveiller Adeline pour visiter le reste avec elle : une église, une école de biologie, une administration. Tous ces bâtiments sont de l’époque coloniale et sont extrêmement bien conservés, jusqu’au mobilier scolaire et le musée d’animaux empaillés (qu’on ouvrira exprès pour nous !).

Ensuite nous devons faire vite et nous rendre à la gare car la vente de billet de train pour Hsipaw n’est ouverte que de 16h00 à 18h00. On reçoit d’ailleurs un bout de papier avec écrit à la main : 2 places, Hsipaw. Le lendemain, départ à 8h (c’est déjà mieux !), on peut cette fois admirer les paysages, les champs de différentes plantations, la lenteur du train. Bref c’est superbe. Nous arrivons ensuite au passage « star » de ce trajet : le viaduc de Goteik. Un pont datant de 1900, le plus haut de Birmanie, sur lequel le train s’engage prudemment.

On arrive à Hsipaw vers 15h (c’est vous dire si c’est long). On loue un scooter le lendemain pour aller dans une source chaude et dans les villages alentours. La source est en fait l’endroit où les locaux viennent faire leurs lessives et leurs douches. On se sent donc un peu de trop au début mais on finit par jouer dans l’eau avec les enfants et on passe un bon moment.

Le temps de se sécher et on reprend la moto pour aller se balader toute la journée de village en village. On mange chez Mrs PopCorn, un super restau dans la nature où le serveur nous demande de lui prêter notre moto 5 minutes pour qu’il aille faire une course… Bah ok vas y !

img_0174

Le soir on visite Shan Palace, l’ancien palais ou vit encore la famille qui gouvernait autrefois sur l’Etat Shan. Ce palais tombe maintenant en désuétude et semble presque abandonné. En allant boire un verre le soir, je me rends compte que je n’ai plus ma veste… Oops. J’espère l’avoir oubliée lors de la visite de Shan Palace.

IMG_20170203_172945.jpg

Le lendemain on se fait une journée repos, cool puis on repasse vers Shan Palace et effectivement, je retrouve ma veste… La petite dame rigole et me dis que je suis tête en l’air puis me demande combien je paie pour qu’elle me la redonne ! On se dirige ensuite vers la station de bus pour prendre un bus de nuit direction Kalaw.

img_7365

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *