Non classé

Dalat, ton univers impitoya-aaableuuuhhhh

dalat

Après 17 heures de bus, nous arrivons enfin à Dalat, petite ville dans les montagnes ou le climat est plus clément et permet la culture de nombreux fruits et fleurs. Les environs regorgent de serres pour les fraises.

dav

Cette ville a connu son essor avec les colons français, venus s’y installer pour trouver un peu de fraicheur. Elle a d’ailleurs, de ce fait, été épargnée par les bombardements américains.

C’est aussi la ville des amoureux, surnommée « le petit Paris » (il y a même une réplique de la tour Eiffel), où de nombreux jeunes mariés viennent y passer du temps.

Pour commencer, nous visitons la maison folle, aussi appelé la pension Hang Nga.

C’est une architecte Vietnamienne, qui a fait ses études à Moscou, qui souhaitait trancher avec le style communiste. Elle a donc construit « un genre d’hôtel » avec des formes dans tous les sens, des animaux, des références à la nature… Bref on se sent à mi-chemin entre un univers de Tim Burton et une montée de LSD.

On finit la journée au bord du lac de la ville, qui n’a rien d’exceptionnel et qui est trop près de la route pour apprécié le cadre, puis on visite l’église catholique, on assiste même à une chorale. Le lendemain, on loue un scooter et on entame un programme chargé !

On commence par la visite de l’ancienne gare de Dalat, qui est conservée dans son état d’origine, avec ses vieilles locomotives et son train à vapeur.

On part ensuite visiter une pagode, sans doute la plus belle qu’on ait vu au Vietnam : Linh Phuoc. Elle est recouverte de petits morceaux de faïences, de verres, de poteries et porcelaines.

On enchaine avec une des plus grosses cascades des environs : Pongour Waterfalls. Nous avons mis plus d’une heure à les atteindre, mais ça valait le coup. On se fait un petit pic-nic avant de repartir.

Sur la route, on re-crève ! Ce qui fait 2 crevaisons en 3 jours. Le garagiste nous demande 80.000 Dong pour changer la chambre à air (la veille il nous a demandé 250.000…). L’ancienne chambre à air contient déjà une dizaine de rustines… ILS VONT M’ENTENDRE ! On repart et on s’arrête en chemin dans une autre waterfall, beaucoup plus touristique, très orientée divertissement. L’entrée est payante, et les activités aussi. On prend un genre de luge d’été pour descendre, super cool mais trop de touristes qui ont visiblement peur de prendre de la vitesse, du coup ça fait des embouteillages en plein dans la descente.

IMG_20161127_153036 (1).jpg

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=xvJ9Zy3RaXg&w=560&h=315]

En rentrant, on se plaint au gérant de notre hôtel (pour le crevaison), il nous dit que le propriétaire des scooters ne veut pas me rembourser, mais que lui va nous rembourser la moitié et ne plus jamais travailler avec lui. Bon ok, on te pardonne à moitié alors. On leur pardonne l’autre moitié car le proprio, sa femme et son fils sont supers sympas et le petit dej est à tomber : confiture de fraise maison, beurre de cacahuète maison, et du kloug maison.

dav

Le lendemain, départ pour Mui Ne !

sdr

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *