Budget

Budget et itinéraire de nos 86 jours au Brésil

Budget global au Brésil

Au Brésil en 2019, 1 euro = 4,7 réais
En tant que français, nous avons une autorisation de 90 jours sur le territoire brésilien sans avoir recours au visa. Durant ces 3 mois au Brésil, voici ce que nous avons dépensé :
– Nourriture : 1590€
– Visites : 1273€
– Transports : 995€
– Hôtels : 300€
– Divers : 190€
Nous avons beaucoup utilisé l’appli Couchsurfing et dormi chez des amis rencontrés au cours du voyage (l’hospitalité brésilienne est incroyable) ce qui explique les faibles dépenses d’hôtels !
Puis nous avons acheté un van, qui nous permet d’économiser un peu sur les nuits d’hôtels et les transports. Le van nous aura coûté 7500€, réparations comprises.

Hébergement au Brésil

Comme on vous l’explique, il est assez facile de dormir chez l’habitant au Brésil. C’est le meilleur moyen de découvrir la culture du pays, de se faire des amis et d’améliorer son portugais.
Les hôtels ne sont pas excessifs (environ 10€ pour une chambre double) et sont relativement propres et sûrs. Mais on en prenait vraiment en dernier recours quand nous n’avions personne chez qui aller. Les pousadas, ce sont des auberges / maisons d’hôtes, avec des prix très abordables, parfois le petit déjeuner compris. Il y a aussi parfois un accès à la cuisine pour pouvoir se cuisiner des petits plats et économiser un restau !

Dans le van : il est assez difficile de dormir dans des lieux sauvages au Brésil. Le littoral est souvent pris d’assaut par les maisons et hôtels et toutes les routes sont habitées ou privées. Mais on a quand même trouver quelques endroits sympas où camper !

Transports au Brésil

Les bus au Brésil

Les bus au Brésil sont très confortables. Il y plusieurs classes pour les bus de nuit, les moins chères sont les semi leito, c’est des sièges inclinables c’est plutôt confortable. On en a profité pour faire notre plus grand voyage de bus : environ 30h ! Vaut mieux que ça soit confortable… Bon la clim est poussée à fond donc impératif : veste et pantalon. Les brésiliens prennent même leurs oreillers et couvertures. Les bus sont très sûrs et on vous donne un ticket pour votre bagage en soute.
Dans les grandes stations essence il y a souvent un restaurant au kilo ou un buffet pour se restaurer. Nous avons découvert après en voyageant avec le van qu’il y a aussi souvent des douches en cherchant bien. Ça vous parait un luxe ? Pas après 30h dans un bus !
Pour réserver vos billets en avance en ligne, il existe des applis comme Clickbus ou Rome2Rio. Ca vous permet de trouver le meilleur itinéraire au meilleur prix. Pour réserver sur certaines compagnie il vous faudra cependant un CPF, un code personnel d’identification que chaque brésilien a. Dans ce cas, il faut trouver un brésilien qui accepte de commander en ligne pour vous.

Les routes du Brésil

Les routes sont en bon état et goudronnées en général au Brésil. En revanche, il y a énormément de camions (car il n’y a aucun réseau féroviaire dans le pays) qui roulent dangereusement , en ne respectant pas les distances de sécurités, les limites de vitesses et de chargement… Il faut donc redoubler de vigilance sur les grands axes routiers. Attention aussi à l’approche des radars (ce sont des caméras discrètes), les brésiliens ont tendance à piler devant ! Au Brésil, on ne s’embète pas trop avec les routes en lacet si ça grimpe, comme on a pu l’expérimenter….

Notre itinéraire au Brésil

Nous sommes arrivés à Salvador de Bahia, puis direction la Chapada Diamantina. De là, nous avons fait 30h de bus pour rejoindre le Nordeste et Fortaleza. Ensuite, nous sommes allez à Jericoacoara. Nous avons ensuite pris un 4X4 dans les dunes pour se rendre à Lençois des Maranhenses. Une petite halte dans la grande ville de Sao Luis avant de redescendre au Sud vers la Chapada das mesas et la Chapada das veadeiros. Puis nous avons rejoints la capitale Brasilia avant de fuir la ville pour les marécages du Pantanal. Une petite halte dans les eaux turquoises de Bonito avant d’aller visiter le Paraguay. Nous sommes ensuite allés à Sao Paulo où nous avons acheter notre van Yvaou.
L’itinéraire en bleu c’est donc ce qu’on a fait avec le van. De Sao Paulo à Rio, de Rio à Paraty avant de revenir à Sao Paulo pour les papiers. Puis nous avons gagné le Sud en passant par Florianopolis. Enfin, nous sommes sortis par la frontière avec l’Uruguay.

2 commentaires

  • Anne DROUOT

    Toujours aussi folklo! Merci pour les nouvelles bien sympa! La carte familiale aussi! super!
    Gros bisous et bonne continuation! ( Je pense que vous aurez mis le van en pièces d’ici peu de temps!) Annette

  • mcdrouot

    Merci pour les détails et les cartes!!!!!!!!!!!! on se promène aussi
    L’incident « clé du van » est rassurant: au moins il ferme bien!
    On va rapidement voir JF et M qui nous raconteront mais qui semblent ravis de ce moment exceptionnel pour presque toute la famille drouot
    Plein de bises apparemment sans covid 19 qui, de plus, ne semble pas transmissible par voie électronique! restez prudents pour votre santé et votre alimentation! mcd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *