Voyage

Baie d’Halong terrestre : Tam Coc

tam-coc

Nous partons de Hanoi à la recherche de la compagnie de bus local pour aller à Ninh Binh (ville proche de Tam Coc). Arrivés à la gare de bus, un bordel pas possible et nous deux avec nos têtes de touristes, on se fait rapidement sauter dessus. Ils savent déjà qu’on va à Ninh Binh et ils veulent qu’on prenne leur bus, nous refusons poliment à la recherche de notre bus. Mais nous allons vite déchanter. Aucun bus pour Ninh Binh de la compagnie locale, aucune indication et aucune personne susceptible de nous aider. On se rabat donc sur un mini bus, le vendeur nous annonce que le bus part à 10h30, nous partons à 11h30…

Arrivé à Ninh Binh, là encore on nous attend et on nous propose des taxis. On prend un moto-taxi chacun et nous voilà partis sur des routes de campagnes. Nous laissons passer un troupeau de vaches, nous devons baisser la tête pour passer sous une machine de chantier… 5 minutes d’aventures ! Et là nous arrivons à un formidable petit hôtel, Nguyen Shack, fait en bambou et construit sur pilotis, au bord d’un petit lac et bordé de montagne. Ça fait du bien. Le personnel est vraiment accueillant et nous suggère quelques sorties.

nguyen-shack-ninh-binh-19235749-1

Nous partons donc l’après-midi faire une excursion en barque à Trang An. Le lieu est assez similaire à Tam Coc à ceci près qu’il y a beaucoup moins de touriste. Et là c’est assez sublime, nous naviguons entre les monticules de pierres couverts par une jungle luxuriante, semblable à des golems de la nature qui nous font barrage (oui c’est de moi cette phrase) et nous avançons sous ces montagnes, dans des tunnels qui mesurent parfois moins d’un mètre de hauteur. La petite dame qui rame nous ordonne de nous baisser (comprenez elle nous tape dans le dos), puis une fois sortis de la grotte elle nous ordonne de l’aider à ramer (retape dans le dos) et sur les 4 touristes, je suis le seul à qui elle exige de mettre un gilet de sauvetage… Nous continuons notre visite et nous nous arrêtons pour aller voir le temple de Noï Lam. C’est sur cette île que nous découvrons que la région est placée patrimoine culturel et naturel mondial de l’UNESCO.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=Fb_OkBc_N5Q&w=560&h=315]

Le lendemain, nous nous levons à 6h30, bien décidés à explorer cette magnifique région, à 7h nous enfourchons nos vélos pour une loooooonnnngue journée !

Nous partons (sous la pluie) au Nord de Trang An dans l’ancienne capitale du Vietnam féodal : Hoa Lu

Et là nous arrivons vers le 1er temple sur la carte, qui est fermé… On continue une bonne demi-heure avant de se rendre compte que nous sommes perdus dans un village très rural, donc personne ne parle un seul mot d’anglais, chacun nous indique des directions différentes, donc nous nous reperdons… On fini par trouver le chemin (il fallait juste revenir sur nos pas) et nous continuons de visiter les quelques vestiges, assez décevants. On se dit qu’on a perdu notre matinée avant de voir un petit escalier, sans aucune indication, sans aucun touriste. On grimpe encore et encore jusqu’à rencontrer une petite mamie qui veut nous vendre des trucs. On refuse poliment mais on s’aperçoit qu’elle nous suit. (Comme le papy dans le jeu Tom Rider qui veut nous servir du thé – comprendra qui pourra) Arrivés tout en haut nous sommes piégés, la grand-mère a tenu le coup, mais elle nous fait signe que le chemin n’est pas fini, qu’au delà de la petite pagode sur laquelle nous sommes, il y a des rochers à escalader pour une photo, on avance donc et elle continue avec nous, elle grimpe même les premiers rochers ! Et là, nous tombons sur un magnifique panorama : Merci mamie !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=rKrGJ1D0thw&w=560&h=315]

Après cela nous partons vers un autre endroit, on nous a seulement dit d’aller là bas mais nous ne savons pas ce qu’il y a. Nous arrivons dans une ville où nous voyons une grande tour se dressant et surplombant tous ses habitants, seulement, nous avons beau faire le tour, impossible de trouver l’entrée. Elle se trouve en fait à 2km, il faut passer sous la route à pied. Pourquoi me direz-vous ? Pour nous inciter à payer la navette pour s’y rendre, navette qui prend en compte qu’un aller, il faudra en plus payer le même prix pour le retour… On décide de s’y rendre à pied, et nous arrivons dans le plus gros complexe bouddhiste du Vietnam : la pagode de Bai Dinh. L’architecture est somptueuse et les statues gigantesques.

Une fois le tour du propriétaire terminé, nous décidons de rentrer pour escalader la montagne de Hang Mua et pouvoir admirer le coucher de soleil sur Tam Coc. Mais en fait on s’est re-perdus et il faisait nuit avant qu’on arrive à Hang Mua, on rentre enfin après 50km de vélo, et au moins 10 à pieds… RIDEAU….ZZZ

IMG_0215.jpg

8 commentaires

    • drouot marie claude

      J’adore vos commentaires! bonne humeur,humour limite fataliste devant la simplicité des choses et des moyens à dispo.
      Pourriez-vous photographier des cartes pour encore mieux se repérer?
      gros bisous les petous! mcd

  • Cécile

    J’envoie un message de la part du reste de La Tribu, ils n’arrivent pas à le faire…

    Coucou les loulous, pour nous c’est soirée en famille (barbon et Clayeures) pour regarder, admirer vos tribulations 😊 (Apparemment non…) au Vietnam… Et ça fait vraiment plaisir, en tout cas on pense bien à vous 2. Mais aujourd’hui tout spécialement à la « grosse tata » pour sa fête !
    Gros bisous de nous tous !

    Voili voilou… bisous du messager aussi 😝 Et bonne fête (oup’s pour le coup j’allais zapper !)

  • claude Mercier

    Bravo et merci de nous faire vivre vos aventures, on s’y croirait.
    Cela me rappelle d’autres aventures vécues au Vietnam il y a plus de 60 ans, la vie y était moins sereine mais les bons moments
    n’étaient pas rares.
    Si votre itinéraire vous mène vers Hué allez visiter le palais impérial … une merveille.

  • Marie-Claude et Daniel

    Hou la la, il faut du courage et des jambes………. , c’est sympa de faire partager votre aventure; on se régale des photos et vidéos, continuez à nous faire rêver. Gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *