Non classé

De Kratie à Mondol Kiri…

kratie

Direction Kratie : La ville où l’on peut observer des dauphins d’eau douce ! On prend donc notre scooter et direction le Mékong pour une virée d’une heure en bateau a scruter l’horizon pour apercevoir les dauphins. On en a pu en voir à 5 ou 6 mètres de notre pirogue jouer ensemble, leurs apparitions au dessus de l’eau furent assez furtives donc assez compliqué de prendre de jolies photos… Mais le moment était très agréable !

Notre petite balade terminée nous nous dirigeons vers la pagode aux 100 piliers juste à coté, puis dans un centre de conservation de tortues géante du Mékong.

Sur le retour on grimpe sur la pagode Phnom Sambok : un joli point de vue sur les alentours.

On rentre en fin d’après midi en passant par le marché de Kratie acheter quelques fruits inconnus au bataillon pour finalement les déguster sur le beau balcon de notre guesthouse.

Le lendemain on part pour la région voisine : Mondol Kiri

Voyage en bus assez compliqué !

Une fois nos gros sacs déposés dans notre nouvelle chambre en bambou (Happy elephant bungalows) on se promène autour du village de Sen Monorom, on marche 3 km jusqu’à une jolie cascade puis on fait du stop pour rentrer au centre ville (oui on a profité du 4×4 qui visitait la cascade en même temps que nous : deux Cambodgiens très sympathiques !)

Le soir, on se balade dans un marché de nuit thaïlandais, mi marché mi fête foraine !

Le lendemain matin on part pour deux jours de trek dans la jungle avec un guide local qui nous apprendra beaucoup de choses très utiles ! Fabriquer des tasses en bambou, couper certaines plantes pour en faire de la soupe, identifier les animaux…  Il nous explique également que son peuple, les Bunong, n’a pas la même langue que les Khmers. Certains vivent dans des petits villages aux abords de la jungle tandis que d’autres vivent très sommairement en son cœur. On marche pendant 6h le premier jour avec des petites pauses baignade dans la rivière et une grosse cascade…

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=xC8z0RMOzoc&w=560&h=315]

On a pu apercevoir des petits singes noir et beige jouer entre eux. On arrive sur notre « camp » une charpente en bambou est installée pour que l’on puisse accrocher nos trois hamacs. On s’installe puis le guide allume un feu pendant que nous allons nous laver dans la rivière. A notre retour on aide Net (notre guide) a préparer le diner, on épluche et coupe les différents légumes qu’il avait apporté et cette fameuse plante récolté dans la jungle (pour dire vrai on ne se souvient plus du nom mais en le coupant ça ressemble beaucoup a un cœur de palmier) on en fait une soupe mélangé avec des aubergines et du bambou, le tout cuit dans un tube en bambou disposé au dessus du feu. Ce fut un régal. Il nous propose également des brochettes de gras de porc. Nous y goutons mais on préfère se sacrifier et lui laisser manger tout le reste…

Le soleil se couche, on se retrouve tous les trois au coin du feu et là, il nous propose d’aller à la chasse aux grenouilles !! C’est parti ! Les hommes se dirigent vers la rivière de rocher en rocher, Net est très rapide (et a une super lampe torche !!!) il attrape les grenouilles avec une facilité déconcertante… Moi je reste sur le camp et alimente le feu en les attendant. A leur retour Charly me montre une brochette d’une quinzaine de grenouilles WAHOU ! Bravo !!! C’est Net qui les a toutes attrapées ! Charly a eu beau essayer, elles étaient bien trop rapides pour lui !

img_0247

19h30 : L’heure du dodo !! Il fait nuit noire et on est exténués. On passe une nuit assez fraiche. On se réveille vers 7h (non on n’a pas dormi 12h : très difficile de dormir dans un hamac humide avec les bruits des animaux étranges de la jungle !) Réveil difficile mais heureusement la soupe à la grenouille est au rendez-vous… Ahahah ! Non, on a un super petit dej, du riz, des légumes, du pain grillé au feu de bois, de la confiture et… des grenouilles ! Personnellement je trie… Net et Charly mangent la grenouille entière… Miam !

Après ce bon petit déjeuner on est reparti pour notre deuxième journée de marche, on rencontre un gros lézard sur sa branche, puis Net nous explique comment ne pas mourir de soif dans la jungle : il y a des lianes partout ici, il suffit de couper la bonne puis boire l’eau qui en découle… Simple et efficace !

On s’arrête pour le repas de midi à une jolie petite cascade. Au programme : soupe de nouille, baignade, sauts, repos dans le hamac et soleil !

On reprend ensuite la route pour arriver jusqu’au village de Net : un petit village typique. Net nous fait entrer dans sa maison. En entrant on se demande ce qu’il y a d’accroché au dessus de son « feu »  (oui ils n’ont pas de cheminée, pas de chauffage et pas ou peu d’éléctricité donc ils font du feu chez eux comme on ferait un barbecue dans notre jardin…) cela ressemble à un renard mort. Il nous explique que c’est une chauve souris qu’il a capturé dans la jungle et qu’il l’utilise pour faire des remèdes et se soigner… La chauve souris est énorme !!! A coté trône un estomac de singe… Etrange mais pourquoi pas… Toujours médicinal !

On repart de son village en voiture en le remerciant mille fois de nous avoir fait vivre ces deux jours inoubliables dans la jungle !

IMG_0255.jpg

 

 

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *